#2 Doubs – Une histoire d’eau

La goutte d’eau qui circule depuis la source du Doubs a déjà parcouru plus de 50 km en arrivant à Besançon!

En chemin, elle passera par le barrage de la Malate, mythique vague pour les kayakistes du monde entier!

Voilà une petite vidéo de Marlène qui surf la vague de la Malate.

Cette énorme vague ne fonctionne qu’en période de crue. Pour vous donner une idée le débit moyen du Doubs est de l’ordre de 40 m3/s, le paradis des kayakistes commence à partir de 300 m3/s!

2018 était une année record, aussi bien pour la crue de début d’année où le Doubs à atteind 1000 m3, que pour cette longue période de sécheresse observée de juin à octobre où le Doubs était à 4 m3/s… 

Des variations de niveaux d’eau allant de 6 à 1000 m3/s sur le Doubs pendant la saison. 

Les rivières sont en étroite relation avec les sources et les eaux souterraines. Lorsque l’eau est basse dans un fleuve, les nappes sont moins alimentées, le niveau baisse…

Les sources se tarissent sans pluie…

A Besançon, la source d’Arcier, à coté de la Malate, qui alimente plus de 50 000 habitants a vu son débit diminuer pendant la sécheresse entre juin et octobre 2018… Doucement mais sûrement…

Heureusement d’autres ressources existent pour subvenir aux besoins des habitants de la communauté d’agglomération du grand Besançon! Savez-vous lesquelles?

La suite au prochain épisode 😉  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>