Communication et conférences

Vous êtes plus d’une centaine à nous avoir rejoins lors de nos conférences du 8 et 9 mai à Belfort et Besançon et nous tenons à vous remercier!

Interview France Bleu lors de notre conférence à la maison de l’environnement du Malsaucy à Belfort – Marlène fait une démo en kayak freestyle pendant que Nicolas explique au public

 

Plus de 100 personnes ont répondu présente et nous vous proposons de vous citer quelque questions/réponses que nous avons eu lors de nos conférences :

Un spectateur : « Vous avez tous les deux un sacré palmarès! C’est combien d’heure d’entrainement? » Nicolas : C’est entre 20 et 30 heures d’entraînements chacun par semaine (muscu, kayak, footing etc…). 

Un spectateur : « Pourquoi faire ce documentaire? » Marlène : Nous pagayons depuis des années pour nos compétitions aux quatre coins du monde. Plutôt que de pagayer à titre personnel nous avons voulu communiquer sur ces rivières magnifiques qui changent… Nous voulons agir pour protéger notre eau à notre échelle! 

Nicolas et Marlène au lac du Malsaucy

Un spectateur : « Qu’avez vous remarqué comme effets du changement climatiques au Chili? » Nicolas : En Patagonie nous avons rencontré des vignerons qui implantent des cépages au bord du rio Puelo. Un endroit qui était pourtant froid autrefois mais qui aujourd’hui, du fait du changement climatique, semblent propice à la culture du vin! Nous avons également rencontrer la CONAF responsable de la protection des forêts qui observe des plantes en manque d’eau chronique. Chose qui n’existait pas 5 ans auparavant. 

Un journaliste : «  Donc le réchauffement climatique vous le voyez à travers les sécheresses des rivières comme le Doubs? » Marlène : Oui mais pas seulement! Nous voyons également des crues de plus en plus violentes sur de très courtes périodes lors de fortes pluies. Le changement climatique se traduit par des variations du niveau de l’eau dans les rivières de façon de plus en plus extrêmes malheureusement… 

Un spectateur : « On est encore trop peu nombreux à faire attention à l’eau potable! Moi je réduis ma consommation d’eau en prenant des douches plus courtes et mes enfants le font aussi! Mais je pense qu’il faudrait encore plus de communication lors des périodes de sécheresses… » Nicolas : Il y a de la communication avec les arrêter préfectoraux, les articles de presse, les panneaux en Mairie etc… mais c’est vrai qu’il serait bien de ne pas attendre une crise pour communiquer sur l’eau et les solutions pour consommer moins!

Un spectateur : « On est d’accord avec vous, sur la beauté des rivières, les solutions que vous proposez pour protéger l’eau… mais c’est dommage c’est les autres qu’il faut convaincre! » 

Marlène et Nicolas : C’est vrai… à nous tous de communiquer sans faire culpabiliser et moraliser. Le défi est lancé agissons ensemble, communiquons sur nos rivières et notre eau essentielle qui reste tellement fragile… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>